La Fortezza Medicea de Arezzo

Publiée le 11/02/2015 en LIEUX A VISITER
Dans les temps anciens, la Citadella di Arezzo a été située dans la zone de la forteresse appelée Poggio di San Donato, elle était défendue par des mures et où  il y avait l'hôtel de ville, des maisons, des tours, des églises entre qui était San Donato, qui a donné le nom à la région. Pendant le XIVe siècle 'Arezzo tombe entre les mains de Florence et les habitants donnent vie à de nombreuses émeutes et, après avoir subi de graves dommages, ont eu la nécessité des reconstructions.
En 1502, Arezzo est définitivement tombé à Florence et une nouvelle insurrection détermine une domination  plus drastique par Florentine. Cosimo I Medici a décidé par la construction de la forteresse pour avoir  une nouvelle structure absolument imprenable.
Les murs du fort, dans leur périmètre, correspondent à peu près à ceux de la Citadella, mais le travail est effectué selon une conception militaire plus moderne et efficace. Il est confié à un architecte renommé dans la construction de ces ouvrages, Giuliano del Sangallo, qui comprend effectivement la structure aussi en raison des développements techniques et de l'armée, comme l'utilisation d'armes à feu.
Malgré ça, la forteresse doit être toujours plus adéquate et renforcée pendant les ans. Pour représenter une meilleure surveillance, cependant, au cours de sa réalisation, tous les bâtiments présents dans une large gamme, sont abattus, en particulier pour ne pas empêcher le feu de l'artillerie. Disparaissent donc bâtiments comme la mairie, le palais Tarlati et de nombreuses zones de culte, comme l'église de San Martino, et l'église de St. Matteo mentionné par Vasari.
La structure en étoile avec cinq bastions, qui dominent la ville d'en haut, apparaît encore puissant, techniquement avancée et très vaste. Le premier bastion, sommet de la structure, a été appelé "l’épin", parce que dans la forme de la pointe; la seconde "Belvedere" pour ses vues panoramiques, le troisième bastion « de l'Eglise » parce qu'il y avait l'église de S. Donato, puis le «pont de secours» et la dernière «Diacciaia". La forteresse est restée en vigueur jusqu'à 1782. En 1800, les soldats de Napoléon, pour punir les rebelles de Arezzo, limogé la ville pendant des jours et même essayé de démanteler la garnison: ils ont détruit tous les bâtiments dans la forteresse, compris l'église de San Donato, et ensuite ils ont tenté d'endommager aussi les murs avec des mines. La famille Fossombroni  a acquis la forteresse milieu du XIXème siècle. En 1893, par la volonté du comte Enrico, il est devenu une possession de la ville.
Avec plusieurs œuvres réalisées dans la période 1896-1904 on a adapté la forteresse à jardin. Dans l'un des bastions a été trouvé une porte de la forteresse de XIVème siècle, orné d'une remarquable statue de Saint Michel Archange, aujourd'hui conservé dans les musées de la ville.
La Fortezza est actuellement en cours de restauration, le parement extérieur a été achevée, les travaux intérieurs sont en cours et les fouilles archéologiques ont mis au jour les vestiges de l'église de San Donato à Crémone de l'année mille.

Il est possible de  faire une visite guidée à la redécouverte de la forteresse de Médicis d'Arezzo, chaque dimanche matin à 10h30. La visite dure environ 1 heure et le coût du billet est de 5 € par personne (gratuit pour les enfants jusqu'à 6 ans).

 Pour plus de détails et réservations, contacter info@eurocasa.com  ou +39 0575 845348.